La nouvelle API d’Android permet aux développeurs d’intégrer des mises à jour au sein même de leurs applications

Vous avez peut être vu passer l’information en ligne, affirmant que Google fournissait aux développeurs d’applications Android les pouvoirs d’installer directement des mises à jour sur leurs applications. En réalité, ce n’est pas vrai.

 A la place, le géant de la technologie fournit une nouvelle fonctionnalité qui aidera les utilisateurs à garder leurs applications Android à jour en permanence, et cette fonctionnalité n’est qu’optionnelle.

En plus du lancement d’autres nouveaux outils et fonctionnalités à l’occasion de son Android Dev Summit de 2018, Google a aussi lancé une nouvelle API, appelée « In-app Update », qui tend à aider les développeurs à s’assurer que les utilisateurs se servent de la toute dernière et donc de la meilleure version de leur application.

« Nous avons entendu que vous désiriez obtenir plus de pouvoirs pour être sûr que les utilisateurs se servent de la toute dernière et donc meilleure version de votre application. Pour répondre à cela, nous lançons l’API In-app Updates, » a déclaré Google.

Comment la nouvelle API In-app Updates d’Android fonctionne ?

Il est important de faire remarquer que la nouvelle API d’Android In-app Updates ne force pas ni n’outrepasse les désirs des utilisateurs s’ils ne souhaitent pas faire la mise à jour.

A la place, l’API est conçue pour informer de façon agressive les utilisateurs sur les dernières mises à jour disponibles et leur donner une expérience d’installation fluide dans l’application sans la fermer ou devoir ouvrir le Play Store de Google.

Comme l’a expliqué dans la vidéo ci-dessus Aurash Mahbod, directeur de l’ingénierie chez Google, l’API donne aux développeurs deux manières de mettre en avant leurs nouvelles mises à jour chez les utilisateurs, comme expliqué ci-dessous :

1) Une mise à jour dans l’application immédiate (pour les correctifs critiques)– Les développeurs d’applications peuvent afficher un message en plein écran sur l’appareil des utilisateurs pour les informer de la sortie d’une nouvelle mise à jour, une mise à jour qu’ils peuvent choisir de télécharger (s’ils le souhaitent) et installer immédiatement, dans l’application elle-même et avant de l’utiliser.

Evidemment et qu’importent leurs raisons, les utilisateurs peuvent refuser de faire la mise à jour immédiatement et choisir de continuer à utiliser l’application, si jamais ils ne sont pas connectés à la WiFi ou s’ils manquent de batterie.

2) Une mise à jour dans l’application flexible (pour les mises à jour régulières)– En utilisant cette option, les développeurs d’applications pour Android peuvent afficher une petite notification « mise à jour disponible » à l’attention des utilisateurs, leur donnant la possibilité de l’accepter et de continuer à utiliser l’application pendant que la nouvelle version se télécharge en arrière-plan.

Une fois téléchargée, la nouvelle version sera installée la prochaine fois que l’utilisateur ré-ouvrira l’application.

La mise à jour flexible offre aussi l’option « Pas maintenant » aux utilisateurs, qu’ils peuvent sélectionner dans le cas où ils ne voudraient pas l’installer.

Le concept est bon et clairement pas nouveau, car de nombreuses applications ont déjà des mécanismes personnalisés pour déterminer si les utilisateurs utilisent une version dépassée, puis les inviter à installer la dernière version depuis le Play Store. Néanmoins, cette nouvelle API rend le processus standardisé, plus fluide et plus simple, offrant une nouvelle et meilleure expérience aux utilisateurs.

Aurash a aussi déclaré que l’entreprise était en train de tester l’API In-App Updates sur Google Chrome pour Android et est en train de rendre la nouvelle API disponible aux développeurs qui sont des partenaires avec accès rapide. Elle sera disponible à tous les développeurs prochainement.

Google a aussi déclaré que les développeurs d’Android auront la possibilité de personnaliser complètement le flux des mises à jour pour une intégration réussie, ce qui veut dire que toutes les applications n’auront pas la même expérience de mise à jour dans l’application.