LG fait breveter un smartphone avec 16 capteursphoto, parce qu’après tout, pourquoi ?

LG fait breveter un smartphone avec 16 capteurs photo, parce qu’après tout, pourquoi ?

Pendant des années, les fabricants de téléphones ont essayé d’intégrer autant de mégapixels possibles dans les appareils photo mobiles. La petite taille des capteurs des téléphones fait que plus il y a de mégapixels, mieux c’est. Actuellement, la tendance est à plus de capteurs optiques. Certains téléphones abritent pas moins de quatre capteurs pour l’appareil arrière, mais LG a des plans pour aller encore plus loin que ça. Dans un récent dépôt de brevet, LG a présenté un concept pour un téléphone avec 16 capteurs.

Les installations de double appareil sur les smartphones sont entrées en jeu durant la brève ère des téléphones 3D. Dans les faits, LG était un des premiers à intégrer deux capteurs photo sur son infortuné Optimus 3D. Avec ce téléphone, le but était de prendre des photos 3D qui semblaient chouettes sur l’écran mais nulle part ailleurs. Lorsque les téléphones 3D sont morts, les conceptions à plusieurs capteurs n’ont pas complètement disparus. HTC a équipé l’One M8 avec un appareil secondaire comme capteur profond, ce qui ressemble à ce qu’on trouve sur beaucoup de téléphones actuels. Néanmoins, les effets de profondeurs n’étaient pas au point et cela a pris plusieurs années avant que les doubles appareils ne séduisent les consommateurs.

D’une certaine manière, le nouveau brevet de LG est un retour dans le passé au temps de la 3D. Avec 16 capteurs dans une matrice 4×4, le téléphone concept pourrait prendre plusieurs photos simultanément depuis des angles légèrement différents. Selon le brevet, LG pense que des téléphones pourraient être fabriqués avec ces lentilles sur une surface plate comme un téléphone traditionnel ou avec une courbure concave. Le plus plat pourrait être plus intéressant, fournissant des informations en 3D à propos d’une scène.

Actuellement, les photos capturées sur un téléphone,  même celles prises par de supers capteurs profonds et des lentilles avec téléobjectifs, sont plates. L’information de l’image est visible entièrement en image 2D. Le téléphone imaginé dans le brevet déposé par LG pourrait collecter les données sur le sujet depuis plusieurs angles, vous permettant de manipuler le résultat final. Par exemple, vous pourrez remplacer des éléments de l’image avec des données depuis un capteur différent pour corriger des yeux fermés ou changer complètement la perspective d’un objet.

Les fabricants de smartphone font tout le temps breveter des technologies théoriques, mais celle-ci ne semble pas totalement irréalisable. On a déjà vu des téléphones avec 4 appareils photo principaux, et plus d’appareils pour offrir plus de fonctionnalités. Du fait de la limitation de taille dans les smartphones, il est plus simple d’intégrer plus de capteurs plutôt que d’inclure une seule lentille plus grande qui peut être ajustée comme sur un vrai appareil. Néanmoins, l’approche brute de LG avec cet ajout de plus de capteurs pourrait ne pas aider l’entreprise à rattraper les difficultés de sa division mobile. Les Pixel de Google ont un seul capteur pour l’appareil arrière, et ils offrent une meilleure expérience de prise de vues que n’importe quel téléphone Android. Récolter des images en 3D ne servira pas à grand-chose si vous n’avez pas la technologie de photographie informatique qui en fera plus qu’une simple nouveauté.